Décès de FRENCHY CANNOLI, hommage au maître du haschich

Le célèbre haschmaker, éducateur et activiste Frenchy Cannoli est décédé le 18 juillet, laissant derrière lui des décennies de techniques révolutionnaires dans la fabrication de haschisch. 

Cannoli est décédé à la suite de complications chirurgicales, ce qui a surpris ses proches et sa famille. « C’est avec un chagrin profond et déchirant que je partage avec vous le décès de Frenchy qui nous a quittés dimanche en raison de complication à la suite de son opération chirurgicale », a posté Kimberly sa compagne.

cannoli maitre du haschich

Cannoli était connu pour son hasch « inégalé » et la plupart de ses proches le décrivait comme étant atypique et tout à fait unique. Il est né le 13 décembre 1956 et a grandi à Nice. Il a quitté la maison familiale pour voyager, errant dans le monde, épris de nouvelles cultures et expériences. Ses voyages l’ont emmené du Maroc au Mexique, en passant par le Népal, au Pakistan et enfin en Inde, où il a passé plusieurs années à cultiver auprès des tribus locales, à vivre dans des grottes et à récolter la résine de cannabis avec les cultivateurs locaux. 

Dans les années 2000, Cannoli s’est installé avec sa famille en Californie, où le cannabis médicinal commençait à s’imposer sur le marché et où il pouvait menés ses expériences en toute légalité.

Cannoli a continué à promouvoir l’éducation du public post-légalisation Américaine en développant des normes de classement du haschich et en soutenant les certifications régionales de culture et de production du cannabis, inspirées des règles de l’appellation d’origine contrôlée que l’on trouve un peu partout.

Apprenez-en plus sur Frenchy Cannoli et son expérience en fabrication de haschich dans une interview de 2019 avec High Times.

Sa chaine YouTube regorge d’informations, la bibliothèque du haschich fait maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.